JOUR #6 : SAMEDI 21 MARS 2020

Pour les plus petits

Parcours de livres

Si vous avez des livres pour enfants, vous pouvez préparer un parcours en faisant des piles.
Vous pouvez donner des missions : trouve ton histoire préférée, trouve tous les livres avec la couleur jaune, le plus épais, le plus petit, le plus grand, le plus lourd, le plus léger, le plus doux…

Pâte à sel, l’éternelle

La pâte à sel, c’est sympa de la préparer aussi soi-même !
1 verre de sel fin
1 verre d’eau tiède
2 verres de farine
Des colorants alimentaires ou des craies de couleur
Dans un saladier, mettre le sel et la farine, touiller et ajouter le verre d’eau tiède.
À pleines mains, malaxer, patouiller, et faire une boule.
Et après, yapuqua !

Astuce pour cuire les œuvres : laisser sécher pendant 12h à l’air libre et ensuite, faire cuire dans un four à Th. 3 (ce qui correspond à peu près à 90°C mais si c’est 100 ou 110, c’est ok aussi).

Pour les enfants

À écouter parce que ça fait du bien

Découverte récemment, la série audio de France Inter « Une histoire et… Oli » fait du bien aux oreilles des petit·e·s et des grand·e·s. https://www.franceinter.fr/emissions/une-histoire-et-oli/le-renard-et-le-poulailler

Nous, on range aujourd’hui.

On trie aussi. Tout ce qu’on trouve !!! Les chaussettes, les jeux, les papiers, les bidules accumulés qui ne nous servent plus à rien parfois, les pâtes. Et on fait des tas. Les stylos qui fonctionnent et ceux qui ne veulent plus rien écrire. On taille les crayons de couleur et teste les feutres. On vérifie que nos jeux sont complets, que tous les pions sont là, qu’il ne manque pas des cartes. On met de côté les papiers un peu rigolos, les tubes en carton, les bouts de machins qui pourraient quand même servir.
On récupère les boîtes d’œufs aussi.
Comme on est en confinement, on peut peut-être regarder ce qu’on peut garder mais en l’utilisant différemment.

Ados, vous êtes là ?

Un break bien mérité non ?

Nous les « grand·e·s »

Pour beaucoup d’entre nous, cette semaine a été particulière, semblable à des montagnes russes, et je voulais partager ce poème d’Andrée Chedid que je trouve magnifique.

 Épreuves de l’être
 
La voie de toute naissance
Heurte l'ordre du monde

Son souffle dénude
Son verbe nous cherche

Planté dans la moelle

Levant parole parmi le champ des mots

Ce cri de l'être

Ébranle nos cibles

Détisse nos trames

Renverse le flux du sablier

Garde en chemin

Une heure pour moi

L’apprentissage en accéléré est je crois ce que nous avons pu découvrir, chacun et chacun à sa propre échelle.

En lien avec nous-même, avec notre histoire, c’est assurément une de ces première fois que nous n’oublierons pas. Je l’espère en tout cas.

De notre sur-connexion à la peur du vide, la peur tout court parfois, nous avons pu traverser une multitude d’états intérieurs qui nous ont fait réagir, agir ou simplement pleurer.

Pour que cette semaine ne passe pas aux oubliettes directement, peut-être que nous poser les quelques questions qui suivent, nous aidera à intégrer profondément et à mieux nous ajuster pour les jours à venir :

  • Qu’ai-je appris de moi cette semaine ?
  • Qu’est-ce que j’ai fait pour la première fois ?
  • Qu’est-ce que j’ai réussi ?
  • Qu’est-ce qui a été difficile ?
  • Qu’est-ce que je voudrais améliorer ?
  • À quoi est-ce que je m’engage pour les prochains jours ?
  • Qu’est-ce que je veux cultiver cette semaine ?

Un commentaire sur “JOUR #6 : SAMEDI 21 MARS 2020

Répondre à sarah Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut